L’ÊTRE ADAMIQUE PRIMORDIAL ET ASEXUÉ

(…) dans le Coran il s’agit d’un Dieu qui ne s’est pas fait homme, masculin. Il n’est ni du côté de l’homme ni de la femme. Mais les deux unis ont été créés à Son image. Il n’y avait en effet au départ qu’un être que j’appellerais «être métaphysique adamique, primordial et asexué».

Dans le Coran, tous deux sont issus d’un même être, d’une même âme, mais dans deux corps différents. (…) Eve n’a pas été créée pour tenir compagnie Adam, encore moins son appendice. La Sunna nous informe que l’âme déposée dans l’homme et la femme est de même nature asexuée. Et c’est cette même âme qui, aux yeux des Textes, donne la noblesse à l’homme et à la femme. Et donc il n’y a pas de spiritualité ni intelligence masculine ni féminine, même si le biologique est un peu différent. Aussi n’y a-t-il pas non plus la faute d’Adam induite par Eve, laquelle serait complice de Satan. Le Coran reste laconique en la matière : les deux furent tentés par Satan en même temps et péchèrent en même temps. Pas de péché originel à cause de la femme. »

(…) une sorte de « clonage primordial différencié » donnant naissance à deux entités complémentaire : femelle et mâle, homme et femme pour notre espèce. Tout cela probablement après avoir reçu le souffle divin, que ces deux êtres partageront à égalité. Il n’est pas dit explicitement dans ce récit que l’homme est apparu avant la femme. Une fois le couple établi, la règle de perpétuation de l’espèce est devenue celle que le Coran évoque quand il parle de l’homme et de la femme : «… hommes ou femmes, vous êtes issus les uns des autres (ba‘dukum min ba‘de)»(Coran, 3 ;195)

Article publié dans un ouvrage collectif sous la direction de :Brigitte Marchal et Felice Dassetto.
Adam et l’évolution: islam et christianisme confrontés aux sciences
Edition ACADEMIA-BRUYLANT Belgique p.125-144

Footer

bonne lecture

about me
dolor nec porta. quis, Curabitur mattis fringilla ultricies leo risus. sit tristique