THEOLOGIE

LE MYSTÈRE DE LA COMMUNICATION DIVINE

En tout cas les historiens musulmans du Moyen Âge étaient conscients que la prophétie a son statut théologique particulier. Ils se sont refusés de mélanger l’histoire avec la prédiction et l’exercice de la prophétie. Ils n’étaient pas non plus des astrologues ni des devins. Comme les Grecs, ce qu’ils annonçaient (Historia signifie simplement « annoncer ») et […]

POUR UNE THÉOLOGIE DE LA RÉALITÉ

(…) Tout ce que nous pouvons faire c’est d’agir d’une façon juste au niveau de notre réalité présente. Le passé est passé, l’avenir reste inconnu. Nous sommes rendus à cette modeste condition. Et c’est dans cette perspective que se situe justement la concentration du temps dans le présent. Or notre présent aujourd’hui est marqué par […]

NATURE ORIGINELLE

La vison ontologique duelle de l’être humain, âme et corps, explique le fait que nous vivons deux temps qui cohabitent parallèlement. Parce que nous sommes constitués d’une matière et d’un esprit nous vivons dans deux histoires ou deux couches d’une même Histoire : celle de la religion et du spirituelle d’une part ; et celle […]

LE TEMPS DE DIEU N’EST PAS CELUI DES HOMMES

Comme Texte (le Coran), tout en s’intégrant dans l’histoire des hommes , dans l’espace et l’écoulement du temps (vingt trois années, fragment par fragment : 13 ans à la Mecque puis 10 ans à Médine), le Coran refuse de se plier à la logique chronologique, comme celle de la Bible. Les sourates (chapitre) et les […]

INCURSION THÉOLOGIQUE

 LA DOCTRINE DU SALUT ET SES CONSÉQUENCES SUR LE VIVRE ENSEMBLE Dans l’esprit de l’immense majorité de musulmans, l’incroyance est un délit, et tout non- musulman mérite la malédiction et la sanction eschatologique, la Géhenne. Cette croyance est à l’origine d’une rupture mentale grave entre les musulmans et les non-musulmans. Pourtant, selon le Coran, le […]

DE LA CENSURE DE L’IMAGE, DU THÉOLOGIQUE A L’ÉTHIQUE

C’est de la notion de Révélation de Dieu qu’il faudrait partir pour comprendre l’enjeu de l’image en islam. L’épiphanie du Dieu de l’islam est une révélation à distance, car Dieu ne se révèle pas, il se révèle par une Parole. Contrairement à l’Incarnation chrétienne comme représentation de Dieu en Christ qui fonde un « croire […]

UNE PERCEPTION DE L’HISTOIRE FATALE

Au risque de caricaturer, je dirais que les musulmans donnent l’impression de conduire la voiture de leur Destin, mais dont le rétroviseur est aussi grand que le pare-brise. Ils progressent ainsi dans le temps, mais vers un « avenir-passé », cherchant un paradis perdu, un âge d’or égaré. L’illusion nous viendrait, entre autres raisons, d’une […]

PÉDAGOGIE DIVINE DANS LA RÉVÉLATION

« …si l’on revient aux sources de l’islam, nous remarquons que le Coran exposes des valeurs universelles comme la justice, l’égalité, le respect de la dignité humaine…Parallèlement à l’énoncé de ces valeurs idéales, les textes (Coran et Sunna) ont pris soin de les traduire dans des lois, dans les limites que permettaient ou qu’imposaient la […]

NOTRE HISTOIRE N’EST PAS NOTRE SHARIA

Verbe de Dieu dans/et l’histoire. Le Coran est la Parole incréée de Dieu, selon la doctrine orthodoxe. C’est à dire un Verbe qui vient de l’Essence (dhât), elle-même, de Dieu. Ce Verbe divin a inexplicablement fait irruption dans le monde et l’histoire des hommes, s’étalant sur une période d’environ 23 années. Le Prophète lui-même ne […]

LA CLÔTURE DE LA RÉVÉLATION, SYNONYME D’INTOLÉRANCE ?

Cet avantage que constitue l’accès démocratique au texte dans le monde musulman est devenu aujourd’hui un inconvénient, ouvrant la voie à un accès sauvage, voire barbare. Chez certains, le degré d’ignorance a atteint un niveau tel qu’ils pensent qu’il suffit de lire le Coran pour le comprendre, et qu’il suffit de le comprendre pour le […]

LA QUÊTE DU SAVOIR

(…) Il n’y a pas d’institution musulmane centralisée qui détiendrait l’interprétation infaillible de l’Écriture. Seul le Texte s’impose à la conscience religieuse musulmane. Le savoir est universalisé en chaque croyant manifestant un esprit de recherche. L’orthodoxie et l’orthopraxie de l’islam à cet égard ne pouvaient, en ce sens, être qu’extensives et inclusives. Tout le monde […]

UNE PHÉNOMÉNOLOGIE QUI S’INSPIRE DU CORAN

   (…) Un nouveau discours sur l’islam audible et intelligible à nos contemporains est plus que nécessaire. Cela passe en partie par une théologie d’acculturation qui consiste à « envelopper » le message coranique par la culture du temps, bien sûr avec des règles d’acceptation et de réfutation de celle-ci, quand elle est antinomique à […]

LES HADITHS

Il faut noter que tous les hadiths du Prophète ne sont pas authentiques, et que tous ceux qui sont authentiques ne le sont pas de manière aussi formelle que le Coran. Tout ce qui est établi dans la Sunna n’est pas de l’ordre du révélé. Et tout ce qui est de l’ordre du révélé n’est […]

CONFUSION ENTRE RÉFÉRENCE ET IDENTIFICATION

Le Coran exhorte le musulman a suivre l’exemple du Prophète [2]. Malheureusement, on confond souvent deux choses différentes : suivre son exemple et le copier ; la référence et l’identification. Rares sont ceux qui sont capables d’éviter une telle confusion. La référence consiste a prendre le Prophète comme modèle en tenant compte, d’une part, du […]

PAS DE RUPTURE AVEC LES ANCIENNES ÉCRITURES

Le christianisme considère l’Ancien Testament comme un Évangile latent en préparant l’avènement du Verbe de Dieu, Jésus. De même, l’islam considère les Anciennes Écritures comme un Coran latent en préparant l’avènement de Mahomet. Toute rupture avec les Ancienne Écritures remettrait en cause sa légitimité. Historiquement, l’islam n’a jamais connu un mouvement théologique de rupture avec […]

DIEU SE MANIFESTE À L’HOMME

Dieu se manifeste à l’Homme à travers des signes (âyât). Ces traces interpellent l’intelligence autant que la sensibilité, le logique autant que le psychologique qu’il s’agisse de signes coraniques ou de signes cosmiques. Par la contemplation et l’intellection, on peut sonder les marques sémiologiques qui indiquent sans révéler ni dévoiler totalement et définitivement l’essence des […]

L’HERMÉNEUTIQUE

En effet, un autre obstacle reste à dépasser pour l’herméneutique : celui du rapport avec le passé. Enchaînement ou rupture ? Le discours islamique doit aujourd’hui consister à enchaîner un nouveau discours au discours originel, celui des textes scripturaires (coranique et prophétique) depuis leur univers spatio-temporel originel. Je m’explique. Le travail théorique ou théorétique herméneutique s’inscrit aujourd’hui […]

UNE APPROCHE INTER-SCRIPTURAIRE

(…) Le Coran renvoie à la Sunna -qui n’est pas toute authentique, selon les spécialistes du hadith (muhadithûn-s) eux-mêmes, et comme nous l’avions souligné au début- mais aussi aux Anciennes Écritures (Premier et Deuxième Testaments) dont il est le continuateur. Selon une approche inter-scripturaire, ces Écritures sont lues à la lumière du Coran et non […]

LE CORAN ET LA FEMME

Pour mieux comprendre le discours coranique sur l’égalité des hommes et des femmes, il faudrait d’emblée faire la distinction entre l’égalité ontologique et l’égalité juridique. La première est théorique, la deuxième compose avec la réalité historique. C’est ce qui explique deux niveaux de discours du Coran en la matière. L’égalité ontologique et métaphysique Le concept […]

ISLAM : POUR UNE THÉOLOGIE DE L’ALTÉRITÉ

Le Coran est un esprit qui traverse le temps. Le Coran se qualifie comme un esprit de Dieu (s. 42, v. 52). Un souffle qui a fait irruption dans une culture arabe, aujourd’hui éteinte. Mais le Message coranique reste de portée universelle. En effet, Dieu du Coran n’est pas un dieu communautaire, qui serait celui […]

SORTIR DE LA THÉOLOGIE MÉDIÉVALE

(…) Une théologie de l’altérité qui permet au musulman de vivre sereinement sa foi avec Dieu en prévoyant de faire une place à l’Autre. Il est nécessaire de proposer une réforme radicale théologique pour que cette théologie d’altérité nous sorte de la théologie médiévale qui a été construite dans une logique impériale, civilisationnelle, de dominance […]

AL-WAHY « Faire Signe »

La théologie musulmane utilise le vocable coranique al-wahy, qui veut dire « faire signe ». Nous comprenons dès lors pourquoi les versets du Coran sont appelés Âyât, signes ou traces. Selon le Coran, Dieu communique par médiation. Il ne se manifeste pas par Lui-Même[1]. Il ne s’agit donc pas d’une révélation proprement dite, d’un dévoilement […]

UN RETOUR AU MONOTHÉISME D’ABRAHAM

[…] Pour être encore plus précis, le projet de l’islam est d’accomplir une réconciliation avec la tradition abrahamique. « Parmi toutes les religions, la plus préférable aux yeux de Dieu est celle d’Abraham, celle qui est facile – tolérante – (al-hanîfiya[1] as-samha)[2] », affirme le Prophète. L’islam est donc un retour à un « monothéisme […]

Il s’agit à l’origine d’un verbe, d’une parole qui a fait irruption dans l’esprit d’un homme

Il est indispensable d’insister sur l’origine métaphysique, céleste et spirituelle de l’islam. C’est une religion qui a pris forme dans l’histoire à travers le moment coranique et au cours des siècles pour arriver aujourd’hui à notre réalité. Il s’agit à l’origine d’un verbe, d’une parole qui a fait irruption dans l’esprit d’un homme, le prophète […]

Footer

bonne lecture

about me
venenatis, id lectus ut libero Phasellus