L’HISTOIRE N’EST PAS NOTRE SHARIA

L’HISTOIRE N’EST PAS DOGMATIQUE

Les textes ont une histoire. Celle-ci se trouve en grande partie dans la sira : la biographie du Prophète et l’histoire de son peuple. Elle en assure la traçabilité. Elle permet de situer les versets du Coran et la Sunna dans leur contexte et leur géographie. Comme le style de la Bible, elle rapporte les événements sans lesquels beaucoup de passages de Coran et de la Sunna resteraient illisibles. Cependant cette histoire (sira) est découplée du corpus du Coran, lui-même découplé de celui de la Sunna. Nous pouvons parler d’une certaine forme de sécularisation qui fait que, tout en s’inscrivant dans l’histoire, la Révélation se démarque de toute tentative de canonisation de celle-ci. Pour la simple raison que l’histoire ne doit pas être un code. Il n’y a pas d’histoire ni de mémoire musulmane sacrées.

Coran, clés de lecture – p 21 – FONDAPOL 2015 – Tareq Oubrou

Footer

bonne lecture

about me
commodo tristique id Nullam mi, dolor