Deux mondes qui cohabitent au sein d’une même réalité existentielle

Le Coran indique que nous vivons dans deux mondes qui cohabitent au sein d’une même réalité existentielle : l’imperceptible (ghayb) et le perceptible (shahâda). L’être humain lui- même est le lieu de cette coexistence. Son âme (rûh), qui habite son corps, est issue de ce monde invisible, céleste. C’est parce qu’elle en vient et qu’elle en a gardé des traces que l’âme est la plus à même de traverser le désert métaphysique qui nous sépare de Dieu.
Ce que vous ne savez pas sur l’islam – p.228 – Édition Fayard Février 2016
Tareq Oubrou
Footer

bonne lecture

about me
risus commodo mattis odio Curabitur pulvinar massa