mardi, septembre 28 2021
Nous venons de voir que toute l’humanité est incluse dans la miséricorde de Dieu, étant le Dieu de tous. Ce qui va nous intéresser ici, c’est le côté pratique, celui de la participation des non-musulmans à la réflexion sur la chose islamique et l’intégration de toutes les intelligences pour résoudre les problèmes que rencontre l’islam, notamment aujourd’hui.
Alors que tous les êtres humains sont d’une égale dignité comme le souligne le Coran [1], beaucoup de musulmans voient le non-musulman presque comme un sous-homme. Il est brutal de l’écrire ainsi, mais malheureusement cette idée tourbillonne dans le tréfonds de leur conscience. Paradoxalement, cette croyance idiote est une vraie souffrance pour le musulman. Elle le consume de l’intérieur. Nous avons montré qu’elle est non fondée. Et il faut vraiment en finir avec cette foi du mépris de l’autre. Elle est néfaste d’abord pour celui qui en souffre, le méprisant.
 
 
Appel à la réconciliation : Foi musulmane et valeurs de la République française – Tareq Oubrou – Édition Tribune Libre Plon – p183-184
Previous

Une voie accessible

Next

LES DEUX ÉLÉMENTS CONSUBSTANTIELS DE LA SHARIA

Check Also