UN RETOUR AU MONOTHÉISME D’ABRAHAM

[…] Pour être encore plus précis, le projet de l’islam est d’accomplir une réconciliation avec la tradition abrahamique.
« Parmi toutes les religions, la plus préférable aux yeux de Dieu est celle d’Abraham, celle qui est facile – tolérante – (al-hanîfiya[1] as-samha)[2] », affirme le Prophète. L’islam est donc un retour à un « monothéisme abrégé », celui d’Abraham qui tout en reconnaissant et en confirmant le message de Moïse, puis celui de Jésus, les transcende en effectuant une tempérance de la Torah et tout en restant dans le même sillage laissé par Jésus.
Il ne s’agit donc pas d’un syncrétisme béat, mais d’une simplification et d’une synthèse. Notre lecteur comprendra dès lors pourquoi j’ai commencé ce chapitre par la « déconstruction ». […]

https://www.lisez.com/livre-grand-format/appel-a-la-reconciliation/9782259268431

1. Vient du mot hanif, qui signifie étymologiquement « celui qui s’incline », c’est-à-dire qui tend le plus justement possible vers le monothéisme et l’unicité de Dieu (tawhîd).

2. Ahmed et Tabary via Ibn-Abbas, al-jamî’ as-saghîr de Suyûty in Fath al-qadir de Mannâwî, Dâr al-Fikr, Beyrouth, [s. d.], t. I , no 207, p. 169.
Appel à la réconciliation : Foi musulmane et valeurs de la République française – Tareq Oubrou – Édition Tribune Libre Plon – p111
Footer

bonne lecture

about me
Phasellus id Sed commodo mi, ut odio fringilla felis leo diam dapibus