Le clivage entre Français

Le clivage entre Français a toujours existé et continue encore, mais sous une nouvelle forme. Les deux anciennes France sont en train d’être remplacées par deux nouvelles : une France qui serait « catho-laïque » et l’autre France, potentiellement islamique. Une fois ce constat fait, nous avons tout lieu de penser que le risque d’un affrontement comme par le passé reste très peu probable. Mais qu’il n’y a pas de risque zéro. C’est pourquoi tout théologien musulman responsable et conscient de ce risque, aussi minime soit-il, doit œuvrer pour un islam qui ne doit pas s’arrêter à la seule conformité au droit, mais qui doit avancer vers une intégration culturelle. Cela ne veut pas dire que la culture française soit monomorphe et statique. Elle a évolué par le passé, elle évolue encore. La France, qui s’est convertie au christianisme, est aujourd’hui le pays qui revendique le plus sa laïcité. Pourquoi travailler à préserver une culture commune au-delà du simple droit ? Car les conflits entre personnes peuvent être réglés par le droit positif. Mais quand il y a une fissure profonde dans le socle culturel commun, cela engendre une tension qui peut générer une guerre civile contre laquelle le seul droit ne pourra rien. C’est pourquoi il doit y avoir une seule culture française forte dans laquelle l’islam doit s’insérer, en se resserrant[1] pour y trouver sa juste place, avec une dose bien ajustée, qui ne doit pas changer la chimie du plasma culturel français. Cela ne peut passer que par une vraie et sérieuse « théologie d’acculturation[2] » pour permettre aux musulmans une vie religieuse authentique et mystiquement discrète « cachée en Dieu », au lieu d’un islam de provocation et d’étalage qui pourrait catalyser une fracture sociétale irréparable.
 
1. Grâce à notre « contraction de la sharia », pour des pratiques réduites.
2. Le « a » d’acculturation n’est pas privatif. Il s’agit d’adapter l’islam à la culture, l’histoire de la France, et pas seulement aux lois de la République.
 
Appel à la réconciliation : Foi musulmane et valeurs de la République française – Tareq Oubrou – Édition Tribune Libre Plon – p123 à 124
Footer

bonne lecture

about me
nec justo Donec commodo Praesent Curabitur elementum et, suscipit consectetur