mardi, octobre 26 2021

 » Le silence de Dieu n’est qu’apparent. Peut- être suffirait-
il d’évacuer les bruits intérieurs pour entendre sa « voix »,
cette voix qui se déploie à travers des signes
dans les horizons et en nous- mêmes « 

Tareq Oubrou – Ce que vous ne savez pas sur l’islam p.38

Previous

La demeure finale

Next

Le doute méthodologique : "Je ne veux pas lire" à dit le prophète - Tareq Oubrou

Check Also