LE CHOC DES CIVILISATIONS ?

Je pense que les vrais chocs ne seront pas entre les civilisations, entre les religions mais à l’intérieur des religieux. C’est l’implosion du système des religions qui menace le plus les traditions des religieux. Dans le monde chrétien il y a une compétition entre les tendances; dans le monde musulman n’en parlons pas; dans le monde juif également! Et comment présente-t-on les religions ? Comme des blocs monomorphes où tout le monde serait d’accord, où tous les musulmans ne feraient qu’un, où il suffirait de consulter le Coran pour interpréter le comportement des musulmans. Comme s’il y avait un génome coranique qui explique le phénotype islamique !

Les choses ne sont pas aussi mécaniques que cela. Nous sommes dans une complexité qui menace de l’intérieur les systèmes religieux. Les mass-médias, paradoxalement, renforcent le syncrétisme. Alors qu’on est dans le monde de la complexité! Parce que le simplisme est rentable économiquement : simplifier et massifier les désirs pour vendre le produit. Le produit médiatique qui marche le plus est celui qui joue sur l’émotion, qui simplifie mais qui risque de s’avérer dangereux pour la paix civile. Comment résister à ce paradigme d’irrationnel et d’émotionnel, qui joue avec le simplisme, pour préserver la paix civile ? Les gens n’ont plus le temps de réfléchir ; nous sommes dans une histoire accélérée, le zapping est devenu une culture. Il est devenu très difficile de prendre le temps de penser et de réfléchir.

J’ai l’impression que nous sommes en train de vivre la «pré-modernité» ; la postmodernité est un retour à la pré-modernité. La raison est obscurcie par l’émotion et le sensible – ce que j’appelle l’éthique de l’émotion – des discours d’effervescence qui voilent la raison. Il y a la burqa que l’on voit, mais la pire des burqas c’est celle qu’on ne voit pas, celle qu’on met sur le cerveau. Par contre celle-là peut engendrer des guerres et c’est cela le plus menaçant. Donc il faut arriver à pointer vers les vrais problèmes, ce qui se passe dans le monde maintenant. (…)

Tareq Oubrou – Conférence sur le Vivre Ensemble – 2013

Footer

bonne lecture

about me
risus amet, quis libero massa felis Aliquam consequat. leo. et,