L’innocence d’Ève

Ève n’a pas été créée d’une côte d’Adam ni conçue pour combler sa solitude ni pour l’aider, comme le laisserait entendre le récit de la Bible (Gn. 2, 18-24). Selon le Coran, tous deux sont issus d’une même entité (Cr. 4 : 1). Tous deux ont été tentés, ont fauté, se sont repentis puis ont été pardonnés, et ce de manière simultanée. Ève n’a aucune responsabilité dans la faute d’Adam ni subi de sanction comme dans la Bible (Gn. 3, 12-13). Le Coran laisse même entendre que c’est Adam qui fut séduit d’abord (Cr. 20 : 120) et qui aurait entraîné Ève avec lui. C’est pourquoi après la sortie du paradis (Cr. 20 : 117) c’était à Adam d’en subir les conséquences en travaillant péniblement pour assurer leur subsistance. Aucune conséquence sur Ève, à la différence de la Bible, qui parle d’une peine sous forme d’accouchement dans une douleur augmentée (Gn. 2, 16). […]
Le coran pour les nuls en 50 notions clés – collection pour les nuls culture générale – Nov 2019 – Tareq Oubrou – p114
Footer

bonne lecture

about me
dapibus venenatis at odio Lorem leo. accumsan porta. neque.