LOI D’ALLAH, LOI DES HOMMES. LIBERTE, EGALITES ET FEMMES EN ISLAM, Albin Michel 2002

Quelle position les musulmans d’aujourd’hui doivent-ils adopter vis-à-vis des châtiments corporels prévus par la shari’a, tels que la lapidation ou la mutilation ? Et vis-à-vis de la condamnation à mort pour apostasie ou de celle de la femme adultère ? Que dit vraiment l’islam du statut de la femme, du port du voile, de ses droits dans le mariage, l’héritage ou en cas de séparation ?
Ces questions, cruciales pour la communauté musulmane de France, et qu’une actualité tragique rend plus urgentes encore, sont ici prétextes à une confrontation sans précédent. Leïla Babès et Tareq Oubrou illustrent deux visions de l’islam : celle d’une intellectuelle attachée à la critique scientifique des textes et à une conception moderne de la liberté, et celle d’un chef spirituel ouvert aux adaptations nécessaires, mais dans le cadre de la loi islamique classique.

En discutant de l’authenticité de telle parole attribuée au Prophète ou en analysant la pertinence de telle prescription, les auteurs nous apprennent mille choses sur ce qu’est la loi musulmane, et sur les différentes façons de l’interpréter. Dans cette controverse, les valeurs de l’ordre démocratique occidental viennent sans cesse bousculer celles de l’ordre religieux traditionnel.
Le grand débat qui divise les musulmans de France est maintenant engagé : il concerne tous les citoyens de ce pays, musulmans ou non.

Footer

bonne lecture

about me
dictum ut fringilla adipiscing efficitur. sem,