Soufisme : une connaissance sensible et gustative par la saveur

La démarche soufie se distingue de la démarche exclusivement rationnelle et scientifique, et même de celle de la théologie spéculative. Elle est également une connaissance sensible et gustative par la saveur (al-ma‘ rifa adh-dhawqiyya), sans dialectique ni discours. On se trouve dans une autre configuration de la connaissance, celle qui relève d’une épistémologie du silence, au-delà de tout langage. Quelques minutes de véritable et authentique expérience mystique contemplative nous en apprennent davantage que plusieurs années d’études de théologie spéculative ou rationnelle sur Dieu. L’expérience mystique est à ce titre un complément de la raison, celle-ci n’étant qu’un moyen de fortune, nécessaire mais pas suffisant, pour entreprendre un long chemin dont sont dispensés les élus (saints), qui peuvent accéder aux raccourcis royaux de la mystique musulmane.

Ce que vous ne savez pas sur l’islam – p 225-226 – Tareq Oubrou- Edition Fayard Février 2016

Footer

bonne lecture

about me