LA PRATIQUE N’EST PAS UNE CONDITION DE VALIDITÉ DE LA FOI

L’islam est une religion qui réconcilie l’individu avec lui-même et avec sa prime nature (Fitra). Donc tout pratique en principe doit aller dans le sens du bonheur et du bien être du croyant et du non croyant. La foi musulmane et simple et « démocratique », Dieu est unique, c’est le point dogmatique partagé par tout les musulmans quelque soit le temps et l’espace (…) c’est Le dogme, la foi qui fait du musulman un musulman, car même si il ne pratique pas, elle n’est pas une condition de la validité de la foi mais une condition d’expression et de perfection de celle-ci. (…) »

Forum 2013, le débat: quel Islam transmettre?

Footer

bonne lecture

about me
quis Nullam suscipit venenatis libero dolor. porta. Aliquam amet, mi, ipsum ut