THEOLOGIE

PAS DE RUPTURE AVEC LES ANCIENNES ÉCRITURES

Le christianisme considère l’Ancien Testament comme un Évangile latent en préparant l’avènement du Verbe de Dieu, Jésus. De même, l’islam considère les Anciennes Écritures comme un Coran latent en préparant l’avènement de Mahomet. Toute rupture avec les Ancienne Écritures remettrait en cause sa légitimité. Historiquement, l’islam n’a jamais connu un mouvement théologique de rupture avec […]

DIEU SE MANIFESTE À L’HOMME

Dieu se manifeste à l’Homme à travers des signes (âyât). Ces traces interpellent l’intelligence autant que la sensibilité, le logique autant que le psychologique qu’il s’agisse de signes coraniques ou de signes cosmiques. Par la contemplation et l’intellection, on peut sonder les marques sémiologiques qui indiquent sans révéler ni dévoiler totalement et définitivement l’essence des […]

L’HERMÉNEUTIQUE

En effet, un autre obstacle reste à dépasser pour l’herméneutique : celui du rapport avec le passé. Enchaînement ou rupture ? Le discours islamique doit aujourd’hui consister à enchaîner un nouveau discours au discours originel, celui des textes scripturaires (coranique et prophétique) depuis leur univers spatio-temporel originel. Je m’explique. Le travail théorique ou théorétique herméneutique s’inscrit aujourd’hui […]

UNE APPROCHE INTER-SCRIPTURAIRE

(…) Le Coran renvoie à la Sunna -qui n’est pas toute authentique, selon les spécialistes du hadith (muhadithûn-s) eux-mêmes, et comme nous l’avions souligné au début- mais aussi aux Anciennes Écritures (Premier et Deuxième Testaments) dont il est le continuateur. Selon une approche inter-scripturaire, ces Écritures sont lues à la lumière du Coran et non […]

LE CORAN ET LA FEMME

Pour mieux comprendre le discours coranique sur l’égalité des hommes et des femmes, il faudrait d’emblée faire la distinction entre l’égalité ontologique et l’égalité juridique. La première est théorique, la deuxième compose avec la réalité historique. C’est ce qui explique deux niveaux de discours du Coran en la matière. L’égalité ontologique et métaphysique Le concept […]

ISLAM : POUR UNE THÉOLOGIE DE L’ALTÉRITÉ

Le Coran est un esprit qui traverse le temps. Le Coran se qualifie comme un esprit de Dieu (s. 42, v. 52). Un souffle qui a fait irruption dans une culture arabe, aujourd’hui éteinte. Mais le Message coranique reste de portée universelle. En effet, Dieu du Coran n’est pas un dieu communautaire, qui serait celui […]

SORTIR DE LA THÉOLOGIE MÉDIÉVALE

(…) Une théologie de l’altérité qui permet au musulman de vivre sereinement sa foi avec Dieu en prévoyant de faire une place à l’Autre. Il est nécessaire de proposer une réforme radicale théologique pour que cette théologie d’altérité nous sorte de la théologie médiévale qui a été construite dans une logique impériale, civilisationnelle, de dominance […]

AL-WAHY « Faire Signe »

La théologie musulmane utilise le vocable coranique al-wahy, qui veut dire « faire signe ». Nous comprenons dès lors pourquoi les versets du Coran sont appelés Âyât, signes ou traces. Selon le Coran, Dieu communique par médiation. Il ne se manifeste pas par Lui-Même[1]. Il ne s’agit donc pas d’une révélation proprement dite, d’un dévoilement […]

UN RETOUR AU MONOTHÉISME D’ABRAHAM

[…] Pour être encore plus précis, le projet de l’islam est d’accomplir une réconciliation avec la tradition abrahamique. « Parmi toutes les religions, la plus préférable aux yeux de Dieu est celle d’Abraham, celle qui est facile – tolérante – (al-hanîfiya[1] as-samha)[2] », affirme le Prophète. L’islam est donc un retour à un « monothéisme […]

Il s’agit à l’origine d’un verbe, d’une parole qui a fait irruption dans l’esprit d’un homme

Il est indispensable d’insister sur l’origine métaphysique, céleste et spirituelle de l’islam. C’est une religion qui a pris forme dans l’histoire à travers le moment coranique et au cours des siècles pour arriver aujourd’hui à notre réalité. Il s’agit à l’origine d’un verbe, d’une parole qui a fait irruption dans l’esprit d’un homme, le prophète […]

L’INTERPRÉTATION DES TEXTES SCRIPTURAIRES

L’interprétation, sémiologiquement parlant, sera d’autant meilleure qu’elle aura réussi, selon les mots de Roland Barthe, à déchronologiser puis à relogifier le Texte. C’est-à-dire au moyen de la subordination de certains aspects syntactiques ou syntagmatiques temporels et contextuels propres au moment coranique, à un aspect paradigmatique achronique, actualisable. Le Texte scripturaire par cette règle montrera sa […]

LE DROIT AU DOUTE

[..] De nombreux musulmans se sentent en infraction par rapport à leur foi, car on leur a inculqué qu’un bon musulman ne doute jamais. Selon cette mentalité – car il s’agit d’une mentalité –, douter de sa foi, c’est douter de Dieu ; et douter de Dieu, c’est perdre son âme. On provoque ainsi une […]

L’ÊTRE ADAMIQUE PRIMORDIAL ET ASEXUÉ

(…) dans le Coran il s’agit d’un Dieu qui ne s’est pas fait homme, masculin. Il n’est ni du côté de l’homme ni de la femme. Mais les deux unis ont été créés à Son image. Il n’y avait en effet au départ qu’un être que j’appellerais «être métaphysique adamique, primordial et asexué». Dans le […]

LA FOI D’ABORD

La foi est définie d’abord comme un acte du cœur et de l’esprit, une perception et une pratique intérieures. Je la conçois pour ma part confiante, sans certitude absolue, comme une foi interrogative – nous l’avons vu dans le chapitre précédent – et qui progresse grâce au doute qui en est le moteur. D’habitude, lorsqu’on […]

RAISON, RÉVÉLATION ET RÉALITÉ

C’est au nom d’une certaine rationalité des sciences humaines, entre autres raisons, que certains ne retiennent que le Coran. En effet, ils réfutent en bloc toute la Sunna du Prophète -sans avoir préalablement étudié sérieusement les multiples sciences du Hadith dont la complexité est inouïe-, et ce sous prétexte que la compilation du Hadith n’a […]

LA PRIÈRE UNE ÉLÉVATION SPIRITUELLE

La prière est une concentration sur Dieu l’absolu, qui permet au croyant de sortir un moment de son ego, de libérer son âme et sa raison de l’attraction du corps. Cette verticalité dans le rapport à l’existence, atténue et modère les exigences et les impacts d’une vie trop horizontale, trop biologique. La prière est aussi […]

LE MAKTUB, UNE CROYANCE ERRONÉE

[…] Il y a dans le Coran des passages qui laissent entendre que toute personne est soumise au destin, lequel destin pourrait être compris comme un fatalisme insurmontable, alors que d’autres passages affirment que les hommes sont dotés d’un libre arbitre. D’un côté, le Coran souligne que la volonté humaine est soumise à celle de […]

L’AMBIVALENCE DES TEXTES

L’AMBIVALENCE DES TEXTES Devant l’ambivalence des textes, les commentateurs ont toujours usé de subtilités exégétiques pour réconcilier les paradoxes apparents. Comme ce verset qui appelle à une intransigeante rectitude : « Soyez [intégralement] pieux (pratiquants), comme il se doit[1] ! » ; alors que plus loin cet autre verset dit : « Soyez pieux (pratiquants) […]

CORAN CRÉÉ OU INCRÉÉ ?

Pour ne pas tomber dans ce que le Coran considère comme une erreur théologique – la confusion de Dieu avec sa révélation –, les premiers dogmaticiens, qui étaient de tendance mutazilite[1], ont défendu le principe du « Coran créé » à travers une certaine économie théologique spéculative. Le Coran serait une parole provenant de Dieu, […]

LA DIVERSITÉ COMME VOLONTÉ DIVINE

Je pense que l’islam comme le christianisme sont deux religions universalistes, prosélytes, qui conçoivent la vérité comme un partage avec autrui. Par contre il ne faut pas passer de la générosité au désir d’intégrer en imposant ses convictions par force. Il y a toujours cette propriété première : c’est Dieu qui jugera. Il y a […]

LE CORAN, OU LE MYSTÈRE D’UN SOUFFLE (RUH)

1-Le Coran, ou le mystère d’un souffle (rûh) Le Coran est une Parole divine transcendante qui a fait irruption dans notre monde à une certaine époque, dans une région de notre globe et au sein d’un peuple. Ce n’est pas la première fois que Dieu se manifeste ainsi. Cet acte divin que l’on nomme Révélation […]

LA MISÉRICORDE

Plutôt que d’amour, les musulmans préfèrent parler de Rahma, mot arabe désignant ce sentiment utérin, matriciel, venu des entrailles, qu’éprouve toute mère pour son enfant. On pourrait le traduire par « miséricorde ». En général, les musulmans ne sont pas très à l’aise avec le terme d’amour, tellement galvaudé aujourd’hui. Un hadith rapporte qu’un jour, […]

LES SIGNES DE DIEU

Dieu se manifeste à l’Homme à travers des signes (âyât). Ces traces interpellent l’intelligence autant que la sensibilité, le logique autant que le psychologique qu’il s’agisse de signes coraniques ou de signes cosmiques. Par la contemplation et l’intellection, on peut sonder les marques sémiologiques qui indiquent sans révéler ni dévoiler totalement et définitivement l’essence des […]

Footer

bonne lecture

about me
diam eleifend massa Phasellus mi, suscipit