CLES DE REFLEXION

Accomplir la vertu

Les versets du Coran[1] qui appellent le croyant à faire le bien (khaïr) sont multiples. Ils incitent à pratiquer ce qui est moralement convenable (ma‘rûf). Sans entrer dans les détails, tant ces deux notions tombent sous le sens de l’universel : « Je ne suis envoyé que pour parfaire la vertu [morale] (akhlâq)[2] », a […]

DOCTE IGNORANCE

La perplexité intellectuelle restera toujours notre condition ontologique, celle qui fait de la connaissance une marche continue, même après la mort. Car, selon les dogmes islamiques, la mort n’est pas une expulsion du monde, mais la fin d’une étape de l’existence, une autre expérience existentielle, incommensurable. L’infiniment incompréhensible devient alors infiniment compréhensible. On peut vraiment […]

MON PARADIS EST DANS MON CŒUR

« Mon paradis est dans mon cœur, il est avec moi la où je me déplace… » Tout en restant foncièrement spirituel, le discours coranique s’est mêlé aux circonstances anthropologiques, politiques… des hommes, pour opérer une transformation intérieur du peuple Arabe dans les limites des conditions situées et datées d’alors. Voici la mystique du Message […]

Le cœur

Le mot « coeur » (qalb ou fu’âd) revient 148 fois dans le Coran. Il renvoie au secret de l’homme et à tout ce qui se déroule en son for intérieur. Il se confond parfois avec l’âme ou l’esprit. Si le coeur de la personne est sain, tout chez elle l’est aussi, de même s’il […]

Une grâce universelle

Même si les œuvres sont nécessaires, elles restent malgré tout insuffisantes. « Personne n’entrera au paradis grâce à ses œuvres ! » dit le Prophète. Et de préciser que même lui n’y entrera que par la grâce (Miséricorde) de Dieu (Bulkâri). Ce ne sont pas les œuvres en tant que telles qui sauvent, mais Dieu. […]

PENSER UNE SÉCULARISATION INTRA-ISLAMIQUE

« (…) Il faudrait rappeler que l’islam est née avec l’État, la logique de l’empire et de la domination. Une identité spirituelle mais aussi politique. C’est donc dans cette épistémè que toute la pensée théologique, juridique, éthique a été forgée. Il faudrait penser une sécularisation intra-islamique en découplant la logique de l’empire de celle de la […]

La Sagesse

Le mot « sagesse », hikmat, est cité 20 fois dans le Coran. Il a la même racine que hukm qui veut dire « jugement ». La sagesse de Dieu Le « Sage » (Al-Hakîm) est parmi les noms de Dieu. Il est cité 97 fois. La sagesse est le contraire de l’absurdité, du non-sens. […]

COMPRENDRE LE CORAN

Dans le Coran et la Sunna, tout n’est pas absolu ni universel, ni même “universalisable”. L’enjeu herméneutique commence d’abord par une bonne taxinomie scripturaire. Le Coran n’est pas organisé en thématiques et la Sunna est constituée de fragments de paroles qui appellent à une classification et à une organisation en fonction du thème traité. Les […]

“Une sorte de péché originel à la musulmane”

L’ambition générale reste surtout celle d’amorcer une nouvelle orientation et un nouvel élan, qui demandent à être continués et complétés par une élite qui veut, avec probité intellectuelle et morale, contribuer à ce chantier de refonte et de refondation de la pensée et de l’agir musulmans dans tous leurs aspects (théologique, canonique, éthique, mystique, philosophique, […]

La laïcité comme réponse ?

La France est un pays, une nation, une géographie, une histoire, une culture, une civilisation, etc. La République est le régime politique qui la gouverne. Sa philosophie politique est héritière des Lumières. Rousseauiste, universaliste et abstrait[1], notre modèle républicain, fort de ses institutions, refusa dès le départ les corps intermédiaires, qu’il finit par accepter après […]

Entre la peur et l’espérance

Plus haut dans ce livre, nous avons soutenu la bonté ontologique qui caractérise les hommes en général. Le paradoxe est qu’au nom de conceptions rivales du bien, les hommes se sont injustement fait la guerre, car souvent le mal se subtilise sous l’apparence du bien. C’est pour assurer la paix qu’il faut équilibrer la vision […]

Sortir du paradigme médiéval

L’islam, passé d’une religion à une civilisation, ne pouvait éviter la loi historique de la décadence qui vient après une apogée fulgurante. La domination et la prospérité de la civilisation arabo-musulmane dans d’innombrables domaines durèrent plusieurs siècles, puis subirent un grand épuisement, bientôt suivi d’une chute fracassante. Plusieurs raisons l’expliquent. Certaines sont intrinsèques (guerres politiques […]

“Tout est dans le Coran !” : une ineptie

Croire que chaque enseignement du Coran oblige systématiquement le musulman ici et maintenant participe d’une autre croyance tout à fait absurde, celle que tout est dans le Coran. Une idée qui peut troubler le musulman le plus normalement constitué, qui ayant lu tout le Coran n’est pas en mesure de trouver les réponses à toutes […]

DISCOURS RELIGIEUX

Parfaitement adaptés à la logique marchande de l’audimat et de la rentabilité économique, on assiste à des discours religieux avec des produits dérivés, profitant de la société et/ou de la communauté de spectacle et de consommation. Exactement comme ces discours imposteurs qui vivent à crédit des crédules, en soignant la forme sans se soucier du […]

L’INTERPRÉTATION DU SACRÉ N’EST PAS SACRÉE

L’islam n’est pas la religion d’un peuple, nous l’avons vu. Il n’est pas non plus une religion d’Église. Le fait que le Livre soit la seule autorité religieuse conduit à émanciper l’individu de la logique d’une institution religieuse qui prétendrait seule détenir l’interprétation infaillible des textes. Bien qu’il soit né avant la Réforme, qui constitue […]

Pratiques circonstancielles, liées au « moment coranique »

Non seulement certains enseignements du Coran ne sont réservés qu’au Prophète et à sa famille, mais d’autres ne sont applicables qu’à l’époque du Prophète et dans son contexte. En aucun cas, ceux-ci ne sont universalisables dans l’absolu. Suivant l’exemple du Prophète, les savants ont estimé que certains préceptes du Coran étaient devenus caducs à leur […]

Vers une lecture réconciliatrice

[…] De plus, le Coran ne parle pas de lui-même, il est muet tant que les gens ne s’emparent pas de sa parole, par conséquent, ceux-ci doivent en assumer l’interprétation. Sa sacralité ne concerne que son origine divine, non pas sa compréhension humaine ni sa mise en pratique. L’interprétation du sacré n’est pas sacrée. Ce […]

On apprend l’humilité

[…] La prière nous rappelle que le sens de l’existence est d’honorer Dieu. Ce doit être un moment de recueillement, d’une parole qui se fait entendre dans le silence et le calme. C’est d’abord une prière du cœur, mais qui engage le corps, et un mouvement du corps qui doit engager le cœur. On s’incline, […]

Footer

bonne lecture

about me
libero eleifend at consectetur mattis ante. eget dolor