THEOLOGIE

LE DROIT AU DOUTE

[..] De nombreux musulmans se sentent en infraction par rapport à leur foi, car on leur a inculqué qu’un bon musulman ne doute jamais. Selon cette mentalité – car il s’agit d’une mentalité –, douter de sa foi, c’est douter de Dieu ; et douter de Dieu, c’est perdre son âme. On provoque ainsi une […]

L’ÉGALITÉ HOMME-FEMME

Il y a deux niveaux du discours coranique sur l’égalité des hommes et des femmes, l’un sur l’égalité ontologique et l’autre sur l’égalité juridique. La première égalité est métaphysique, voire axiologique ; la seconde dépend de la réalité historique. La taxinomie du scripturaire en principiel et en circonstanciel est ici opérante. Il faudrait rappeler en […]

L’HISTOIRE N’EST PAS NOTRE SHARIA

Les textes ont une histoire. Celle-ci se trouve en grande partie dans la sira : la biographie du Prophète et l’histoire de son peuple. Elle en assure la traçabilité. Elle permet de situer les versets du Coran et la Sunna dans leur contexte et leur géographie. Comme le style de la Bible, elle rapporte les […]

LUMIÈRE SUR LUMIÈRE

Lumière sur lumière [1], la lumière de la révélation qui s’ajoute à la lumière intérieure, l’immanence et la transcendance. Toute la pensée musulmane a été de réconcilier ce qui nous a été révélé de l’intérieur avec ce qui a été révélé de l’extérieur car l’auteur de la révélation est l’auteur de la raison. Dieu ne […]

L’AMBIVALENCE DES TEXTES

  Devant l’ambivalence des textes, les commentateurs ont toujours usé de subtilités exégétiques pour réconcilier les paradoxes apparents. Comme ce verset qui appelle à une intransigeante rectitude : « Soyez [intégralement] pieux (pratiquants), comme il se doit[1] ! » ; alors que plus loin cet autre verset dit : « Soyez pieux (pratiquants) comme vous […]

MÉTAPHORE GALÉNIQUE

La clé de voute de la compréhension du Coran se trouve dans une « métaphore galénique ». En effet, le Coran est comme un médicament, il contient un principe actif (esprit ou message) enrobé dans des excipients et des adjuvants culturels (langue arabe, contexte anthropologique…). Par conséquent, toute confusion à ce niveau de perception du […]

LA DOCTRINE (el-‘aqîda)

La doctrine ou la dogmatique (el-‘aqîda) est la dimension prééminente, prioritaire de l’islam. L’islam est d’abord un ensemble de croyances. On devient musulman par l’adhésion idéelle, sensible, voire par conviction intuitive ou instinctive, par l’assentiment du cœur à un ensemble de vérités métaphysiques révélées, touchant principalement les champs de l’Unicité de Dieu, des Prophètes, des […]

LE RETOUR AU SOUFFLE SPIRITUEL

Tout en restant foncièrement spirituel, le discours coranique s’est mêlé aux circonstances anthropologiques, politiques… des hommes, pour opérer une transformation intérieur du peuple Arabe dans les limites des conditions situées et datées d’alors. Voici la mystique du Message Coranique : tout en étant dans le temporel, il ne renonce jamais à la profondeur morale et […]

Le culte

Dieu est seul créateur. C’est à ce titre que le musulman lui dédie le culte, sans lui associer aucune autre divinité (Cr. 16 : 17-22 ; Cr. 25 : 3).   L’islam vertical Le culte est entendu comme acte d’adoration (‘ibâdat) sous forme de paroles, de gestes et d’attitudes à la seule intention de Dieu […]

La foi est un acte du cœur

« La foi est définie d’abord comme un acte du cœur et de l’esprit, une perception et une pratique intérieures. Je la conçois pour ma part confiante, sans certitude absolue, comme une foi interrogative et qui progresse grâce au doute qui en est le moteur. » Appel à la réconciliation : Foi musulmane et valeurs […]

La révélation, le livre cosmique, le livre intérieur

La révélation, le livre cosmique, le livre intérieur Il est indispensable d’insister sur l’origine métaphysique, céleste et spirituelle de l’islam. C’est une religion qui a pris forme dans l’histoire à travers le moment coranique et au cours des siècles pour arriver aujourd’hui à notre réalité. Il s’agit à l’origine d’un verbe, d’une parole qui a […]

L’HERMÉNEUTIQUE DE LA TRACE

Les théologiens distinguent la Parole ontologique de Dieu et l’essence de ce qui est écrit dans le Coran, lu et articulé par le musulman. L’origine de la Parole est absolue et intemporelle, mais son irruption en dehors de l’Essence de Dieu ne peut être saisie et comprise que dans les limites d’un sens historique. Elle […]

Visibilité proximale[1], ou acculturation de l’islam

Deux raisons justifient mon plaidoyer pour une acculturation de l’islam de France. La première est que cette notion tire sa légitimité du Coran lui-même, parole transcendante venant d’un dieu, exprimée en langue humaine arabe, donc première acculturation. Nous connaissons également le Coran mecquois et le Coran médinois, deux catégories liées à deux géographies et deux […]

La récompense du bien

Le Prophète rapporte qu’une personne voyant un chien mourir de soif, tellement assoiffé qu’il léchait le sol dans l’espoir d’en tirer quelques gouttes d’eau, lui donna à boire par compassion. Grâce à ce geste de miséricorde, dit le Prophète, il fut accueilli par Dieu dans sa grâce[1]. Sauver une âme, même celle d’un animal, est […]

RÉVÉLER N’EST PAS DÉVOILER

Selon le Coran, la communication divine se fait par médiation et à travers un voile[1]. Celui- ci, comme tout voile, cache et montre en même temps. Al- wahî est le concept utilisé par le Coran pour qualifier ce mode de contact avec le Prophète. Il signifie, entre autres, faire signe. C’est à ce titre que […]

Il y a en islam une « Immaculée Conception universelle »

La théologie musulmane, elle, paraît plus clairement dualiste. C’est aussi ce que laisse entendre celle de Thomas d’Aquin quand il parle de la production de l’âme humaine par Dieu dans l’être par création[1]. Ce qui supposerait une discontinuité entre l’âme et le corps, et qu’elle n’est pas intrinsèquement embryogénique. Il réfute la transmission de l’âme […]

“Le Prophète fait trois distinctions”

Dans le hadith intitulé de Gabriel[1], le Prophète fait trois distinctions : le registre de la foi (imân), celui de l’islam (islâm) et celui de la bienfaisance (ihsân). Il définit le premier comme simple assentiment du coeur (tasdîq) assis sur les six piliers de la foi ; le deuxième, l’islam, comme pratique des cinq obligations […]

Le Dessein Divin pour Adam

Il apparaît évident dans le Coran, comme dans la Bible (Genèse) d’ailleurs, qu’Adam n’était pas conçu pour être un ange obéissant ni un simple animal, dont la nature et la génétique constitueraient à elles seules son code moral. À la différence des deux, celui ci était doté d’un libre arbitre susceptible de commettre, et la […]

Pratiques circonstancielles, liées au « moment coranique »

Non seulement certains enseignements du Coran ne sont réservés qu’au Prophète et à sa famille, mais d’autres ne sont applicables qu’à l’époque du Prophète et dans son contexte. En aucun cas, ceux-ci ne sont universalisables dans l’absolu. Suivant l’exemple du Prophète, les savants ont estimé que certains préceptes du Coran étaient devenus caducs à leur […]

LA CLÉ DE VOÛTE DE LA COMPRÉHENSION DU CORAN

La clé de voûte de la compréhension du Coran se trouve dans une « métaphore galénique ». En effet, le Coran est comme un médicament, il contient un principe actif (esprit ou message) enrobé dans des excipients et des adjuvants culturels (langue arabe, contexte anthropologique…). Par conséquent, toute confusion à ce niveau de perception du […]

L’HOMME ÉTERNEL

[…] L’origine de la vie est un commencement à moitié métaphysique pour chaque personne qui naît à partir du moment de l’incarnation de l’âme atemporelle et intemporelle dans un corps temporel. Elle continue jusqu’à sa mort et au-delà, après Résurrection des corps pour réépouser leurs âmes. Le temps de l’âme n’est donc pas celui du […]

LE VERBE DE DIEU S’EST FAIT ÉCRIT

[…] en matière de civilisation, les musulmans doivent cesser d’être nostalgiques d’un passé qui ne reviendra jamais. Car aujourd’hui et dans une frustration identitaire, confondant la civilisation avec la religion, les musulmans donnent l’impression d’être dans un véhicule en mouvement mais dont le rétroviseur est aussi grand, sinon plus grand que le pare-brise. Ils avancent […]

De la pudeur

La pudeur est au coeur des enseignements de l’islam. Elle est même un attribut divin : « Dieu est pudique. Il aime la pudeur », informe ainsi le Prophète[1]. C’est pour cette raison que Dieu, selon le Coran, est resté discret, invisible derrière un voile[2]. L’esprit humain lui aussi est caché derrière un voile, celui […]

Footer

bonne lecture

about me
quis, venenatis, at dolor. id, consequat. eget Lorem