THEOLOGIE

L’HOMME

L’Homme est une « métaphore » et « un prolongement» de Dieu, dans le sens où il contient les traces de ses attributs : la volonté, la parole, le savoir, la miséricorde, l’amour, la justice, la bienfaisance, etc. Il est un signe de l’unicité de Dieu : « Et en vous-même – il y a […]

LE TEMPS DE DIEU N’EST PAS CELUI DES HOMMES

Comme Texte (le Coran), tout en s’intégrant dans l’histoire des hommes , dans l’espace et l’écoulement du temps (vingt trois années, fragment par fragment : 13 ans à la Mecque puis 10 ans à Médine), le Coran refuse de se plier à la logique chronologique, comme celle de la Bible. Les sourates (chapitre) et les […]

« Philosophie du don : la vocation de l’islam est d’allier spiritualité et solidarité » Tareq Oubrou

Pour Tareq Oubrou, recteur de la mosquée de Bordeaux et président du comité éthique au sein du Secours islamique France, la philosophie du don en islam réconcilie la richesse spirituelle et morale, d’une part, et la richesse matérielle et économique, d’autre part. Interview. Pourquoi le croyant de confession musulmane est-il appelé à faire preuve de […]

LE JEÛNE DU MOIS DE RAMADAN

Le ramadan n’est pas une mortification absurde et gratuite du corps. D’ailleurs, celui qui ne peut l’effectuer pour une raison ou pour une autre – maladie, voyage, femme enceinte, tout risque pour la santé… – peut bénéficier d’une dérogation, à condition de « rattraper », plus tard, les jours de jeûne manqués, ou de les […]

Sortir du paradigme médiéval théologico-politique qui assimilait la notion de citoyenneté à celle du fidèle : “l’apostasie”

Cette réforme doit commencer par une dépolitisation et une « désidentitarisation » de l’islam. Pour cela, il faudrait sortir du paradigme médiéval théologico-politique qui assimilait la notion de citoyenneté à celle du fidèle, exception faite pour le dhimmî. C’est ce qui explique, pour ne citer que cet exemple, pourquoi la peine capitale est réservée à […]

LA QUÊTE DU SAVOIR

(…) Il n’y a pas d’institution musulmane centralisée qui détiendrait l’interprétation infaillible de l’Écriture. Seul le Texte s’impose à la conscience religieuse musulmane. Le savoir est universalisé en chaque croyant manifestant un esprit de recherche. L’orthodoxie et l’orthopraxie de l’islam à cet égard ne pouvaient, en ce sens, être qu’extensives et inclusives. Tout le monde […]

L’EXÉGÈSE FONDAMENTALE ET L’EXÉGÈSE APPLIQUÉE

Deux formes d’exégèse – l’exégèse fondamentale : elle consiste à comprendre le Texte dans son univers (linguistique, anthropologique, historique…) d’origine ; – l’exégèse appliquée : elle s’intéresse au sens du texte à partir de la situation historique de l’exégète, en partant des problématiques posées par son époque. Il s’agit de rendre le texte lisible et […]

Une grâce universelle

Même si les œuvres sont nécessaires, elles restent malgré tout insuffisantes. « Personne n’entrera au paradis grâce à ses œuvres ! » dit le Prophète. Et de préciser que même lui n’y entrera que par la grâce (Miséricorde) de Dieu (Bulkâri). Ce ne sont pas les œuvres en tant que telles qui sauvent, mais Dieu. […]

INNOCENCE ORIGINELLE

Au lieu du péché originel, l’islam propose l’innocence originelle. L’homme fut conçu perfectible et non infaillible. Repenti, il est parfois glorifié au-delà même de ce qu’il était spirituellement et moralement avant la faute. C’est le cas d’Adam qui fut élu après la faute parce qu’elle fut suivie d’un repentir sincère (Cr. 20 : 121-22). La […]

“On ne lit pas le Coran comme on consulte une notice”

Voici une affirmation qui rassure autant qu’elle surprend. Elle ne choquera que ceux qui pensent que la foi exige une soumission inconditionnelle aux enseignements du Coran, sans recul ni examen. Cette idée se heurte au Coran lui-même, qui reconnaît l’ambivalence d’une partie de ses enseignements. Une ambivalence volontaire et revendiquée[1]. C’est pour cette raison qu’à […]

La demeure finale

 Le Coran parle aux Arabes vivant dans un milieu hostile, désertique. Il leur parle d’un paradis où il y a des fleuves d’eau, de lait et de miel et des fruits qu’ils connaissent. Il leur parle aussi des houris, ces femmes très blanches avec de gros yeux, le modèle même de la belle femme pour […]

Une patience (as-sabre) récompensée

Comme l’animal, l’homme est soumis à des lois naturelles (Cr. 6 : 38). Il doit les respecter pour assurer sa (sur) vie : nourriture, reproduction, habitat, etc. Pour cela, il doit travailler durement et lutter contre les catastrophes naturelles et les imprévus de la vie. Il doit tout faire pour les éviter ou les transformer […]

ALLAH EST-IL ARABE ?

Comme nous l’avons vu plus haut, il n’est même pas sûr que le nom d’Allah soit arabe. Pourtant, certains musulmans pensent que l’arabe est la langue de Dieu, puisque le Coran est Sa parole et qu’il est écrit en arabe. L’Arabe étant celui qui parle la langue arabe, alors Dieu, s’il n’est pas arabe, serait […]

Pourquoi avez-vous choisi de débuter votre réflexion théologique en vous penchant sur le dogme de L’Unicité de Dieu (tawhîd) ? (…)

J’ai commencé par l’Unicité de Dieu car, de notre lecture théologique de ce dogme central de l’islam, découle l’interprétation des autres domaines théologiques et l’interprétation de la sharia, donc notre comportement. La théologie unicitaire détermine notre foi, notre comportement et conditionne par conséquent toute l’expérience intérieure mystique qui vise à dévoiler le plus possible ce […]

L’INTERPRÉTATION DES TEXTES SCRIPTURAIRES

L’interprétation, sémiologiquement parlant, sera d’autant meilleure qu’elle aura réussi, selon les mots de Roland Barthe, à déchronologiser puis à relogifier le Texte. C’est-à-dire au moyen de la subordination de certains aspects syntactiques ou syntagmatiques temporels et contextuels propres au moment coranique, à un aspect paradigmatique achronique, actualisable. Le Texte scripturaire par cette règle montrera sa […]

LA CONCENTRATION DU TEMPS DANS LE PRÉSENT

Nous l’avions mentionné dès notre introduction, l’islam contrairement au christianisme, n’a pas pu se développer dans son univers une quelconque philosophie ou science de l’Histoire qui aurait pour entreprise de prédire -et par conséquent conditionner indirectement- notre devenir vers le sens de la réalisation de la perfection de notre espèce. Dans l’histoire du savoir musulman […]

MÉTAPHORE GALÉNIQUE

La clé de voute de la compréhension du Coran se trouve dans une « métaphore galénique ». En effet, le Coran est comme un médicament, il contient un principe actif (esprit ou message) enrobé dans des excipients et des adjuvants culturels (langue arabe, contexte anthropologique…). Par conséquent, toute confusion à ce niveau de perception du […]

UNE PHÉNOMÉNOLOGIE QUI S’INSPIRE DU CORAN

   (…) Un nouveau discours sur l’islam audible et intelligible à nos contemporains est plus que nécessaire. Cela passe en partie par une théologie d’acculturation qui consiste à « envelopper » le message coranique par la culture du temps, bien sûr avec des règles d’acceptation et de réfutation de celle-ci, quand elle est antinomique à […]

UNE PERCEPTION DE L’HISTOIRE FATALE

Au risque de caricaturer, je dirais que les musulmans donnent l’impression de conduire la voiture de leur Destin, mais dont le rétroviseur est aussi grand que le pare-brise. Ils progressent ainsi dans le temps, mais vers un « avenir-passé », cherchant un paradis perdu, un âge d’or égaré. L’illusion nous viendrait, entre autres raisons, d’une […]

LA FEMME DESCEND-ELLE DE L’HOMME ?

Selon la théorie de l’évolution, l’homme descend d’un primate supérieur. Selon la Bible, la femme descend de l’homme. On pourrait en déduire que la femme est plus évoluée que l’homme : ce serait le dernier venu au monde qui serait le plus accompli. L’antécédence chronologique ne serait plus synonyme de supériorité. Pourquoi ne pas lire […]

MOHAMMED OU MAHOMET ?

Il est étonnant de constater la réaction scandalisée de nombreux musulmans, et pas forcément les plus pratiquants, dès qu’ils entendent prononcer le nom « Mahomet ». Ils estiment que ce vocable est le résultat d’une laïcisation profanatrice de la personne du Prophète. Ils se lancent dans des élucubrations linguistiques très poussées, expliquant que « Mahomet […]

Visibilité proximale[1], ou acculturation de l’islam

Deux raisons justifient mon plaidoyer pour une acculturation de l’islam de France. La première est que cette notion tire sa légitimité du Coran lui-même, parole transcendante venant d’un dieu, exprimée en langue humaine arabe, donc première acculturation. Nous connaissons également le Coran mecquois et le Coran médinois, deux catégories liées à deux géographies et deux […]

Footer

bonne lecture

about me
mattis Nullam venenatis amet, risus. non