THEOLOGIE

LE TEXTE CORANIQUE

Le Texte coranique n’est pas organisé en fonction d’une quelconque thématique aisément identifiable. Son discours apparaît de prime abord discret, discontinu. Il vient répondre à des événements précis (asbâbu an-nuzûl) dans le temps, mais l’ordonnance scripturaire des Versets et des Sourates ainsi que les sujets qui y sont traités obéissent à une autre réalité, celle […]

DIEU SE MANIFESTE À L’HOMME

(…) Dieu se manifeste à l’Homme à travers des signes (âyât). Ces traces interpellent l’intelligence autant que la sensibilité, la logique autant que le psychologique qu’il s’agisse de signes coraniques ou de signes cosmiques. Par la contemplation et l’intellection, on peut sonder les marques sémiologiques qui indiquent sans révéler ni dévoiler totalement et définitivement l’essence […]

LA CHUTE D’ADAM ET EVE DANS LE CORAN

Il faut dire, de prime abord, que le récit coranique de la chute d’Adam diffère quelque peu de celui de la Genèse. Certaines de ces différences ont des conséquences théologiques et morales majeures. D’abord, il souligne la différence entre la faute d’Iblis[1] et celle d’Adam et Eve. Le premier pécha par orgueil ; les autres ont […]

Les signes de Dieu

Le signe, ‘âyat en arabe, est un mot qui revient souvent dans le Coran avec plusieurs significations. Les signes révélés : les versets Le signe indique le sens (al-ma‘nâ) qu’il faudra chercher. Le Coran contient des chapitres (sourate) constitués de signes (versets) dont certains sont univoques, d’autres ambivalents (Cr. 3 : 7). Les musulmans se […]

Le Coran, une Torah version arabe ?

     Le christianisme considère l’Ancien Testament comme un Évangile latent en préparant l’avènement du Verbe de Dieu, Jésus. De même, l’islam considère les Anciennes Écritures comme un Coran latent en préparant l’avènement de Mahomet. Toute rupture avec les Ancienne Écritures remettrait en cause sa légitimité. Historiquement, l’islam n’a jamais connu un mouvement théologique de rupture […]

LUMIÈRE SUR LUMIÈRE

Lumière sur lumière [1], la lumière de la révélation qui s’ajoute à la lumière intérieure, l’immanence et la transcendance. Toute la pensée musulmane a été de réconcilier ce qui nous a été révélé de l’intérieur avec ce qui a été révélé de l’extérieur car l’auteur de la révélation est l’auteur de la raison. Dieu ne […]

LA CLÉ DE VOÛTE DE LA COMPRÉHENSION DU CORAN

La clé de voûte de la compréhension du Coran se trouve dans une « métaphore galénique ». En effet, le Coran est comme un médicament, il contient un principe actif (esprit ou message) enrobé dans des excipients et des adjuvants culturels (langue arabe, contexte anthropologique…). Par conséquent, toute confusion à ce niveau de perception du […]

Le meilleur des mondes

    Pour notre part, nous partageons la philosophie de Leibniz qui dit que : « Dieu a choisi le meilleur de tous les univers possibles[1]. » Pour le mathématicien qu’il était, le monde a jailli des calculs de Dieu qui a estimé que parmi un nombre infini de mondes possibles le nôtre est celui pour […]

ENTRER EN COMMUNICATION AVEC DIEU

La prière est le deuxième pilier de l’islam, la pratique la plus fondamentale, après la double attestation de foi. Le musulman a l’obligation canonique de prier cinq fois par jour. Le propre du culte est d’entrer en communication symbolique avec la divinité. La prière est un langage pour chercher ce contact en s’arrachant à la […]

LE PROPHÈTE DE L’ISLAM ET LE POUVOIR

L’islam réfute toute idée d’incarnation de Dieu. Pour le théologien musulman, l’incarnation de Dieu en Jésus, devenu Christ, est métaphysiquement une liquidation pure et simple de toute idée de sécularisation comme séparation des ordres : le monde des humains serait désormais celui de Dieu, puisque Dieu, selon le dogme de l’incarnation, est venu y habiter. […]

Le culte

Dieu est seul créateur. C’est à ce titre que le musulman lui dédie le culte, sans lui associer aucune autre divinité (Cr. 16 : 17-22 ; Cr. 25 : 3). L’islam vertical Le culte est entendu comme acte d’adoration (‘ibâdat) sous forme de paroles, de gestes et d’attitudes à la seule intention de Dieu (Cr. […]

LE CORAN, OU LE MYSTÈRE D’UN SOUFFLE (RUH)

1-Le Coran, ou le mystère d’un souffle (rûh) Le Coran est une Parole divine transcendante qui a fait irruption dans notre monde à une certaine époque, dans une région de notre globe et au sein d’un peuple. Ce n’est pas la première fois que Dieu se manifeste ainsi. Cet acte divin que l’on nomme Révélation […]

Unir n’est pas uniformiser

[…] Dès le départ, le discours coranique déclare que l’humanité ne sera jamais unie doctrinalement, théologiquement, religieusement, culturellement, éthiquement…, même si la race, la croyance, la morale et la culture primitive de l’humanité originelle étaient les mêmes : « Les hommes ne formaient qu’une seule communauté, puis ils ont divergé. »[1] L’entropie de l’histoire a […]

La Sagesse

Le mot « sagesse », hikmat, est cité 20 fois dans le Coran. Il a la même racine que hukm qui veut dire « jugement ». La sagesse de Dieu Le « Sage » (Al-Hakîm) est parmi les noms de Dieu. Il est cité 97 fois. La sagesse est le contraire de l’absurdité, du non-sens. […]

INNOCENCE ORIGINELLE

Au lieu du péché originel, l’islam propose l’innocence originelle. L’homme fut conçu perfectible et non infaillible. Repenti, il est parfois glorifié au-delà même de ce qu’il était spirituellement et moralement avant la faute. C’est le cas d’Adam qui fut élu après la faute parce qu’elle fut suivie d’un repentir sincère (Cr. 20 : 121-22). La […]

“On ne lit pas le Coran comme on consulte une notice”

Voici une affirmation qui rassure autant qu’elle surprend. Elle ne choquera que ceux qui pensent que la foi exige une soumission inconditionnelle aux enseignements du Coran, sans recul ni examen. Cette idée se heurte au Coran lui-même, qui reconnaît l’ambivalence d’une partie de ses enseignements. Une ambivalence volontaire et revendiquée[1]. C’est pour cette raison qu’à […]

Le croyant (mu’min) et le musulman (muslim)

Le Coran évoque deux catégories : le croyant (mu’min) et le musulman (muslim). Dans les sources scripturaires, parfois leur sens se confond. Dans certains passages, le statut de croyant est plus élevé que celui du simple musulman qui se contente des pratiques exotériques (visibles) alors que le croyant y ajoute les pratiques ésotériques (intérieures) comme […]

POUR UNE THÉOLOGIE DE LA RÉALITÉ

(…) Tout ce que nous pouvons faire c’est d’agir d’une façon juste au niveau de notre réalité présente. Le passé est passé, l’avenir reste inconnu. Nous sommes rendus à cette modeste condition. Et c’est dans cette perspective que se situe justement la concentration du temps dans le présent. Or notre présent aujourd’hui est marqué par […]

Distinguer ce qui relève du champ du sacré permanent d’une part et du temporel en mouvement de l’autre

Ce paradigme nous permettra de distinguer ce qui, dans l’Islam, relève du champ du sacré permanent d’une part et du temporel en mouvement de l’autre. C’est lui qui nous permettra par conséquent de lire correctement la Révélation à la lumière de notre époque. C’est alors une certaine vision de l’Islam, qui ne sera statique que […]

Pensée et langage, ou la fabrique de l’homme

« Il n’y a pas de bêtes sur terre ni d’oiseaux qui volent de leurs propres ailes, si ce n’est des communautés comme vous autres – humains », souligne le Coran. L’homme est un animal parmi les animaux, si ce n’est qu’il pense et parle plus que les autres. A-t-il des pensées heureuses ou des […]

La création

Tout ce qui existe est l’oeuvre d’un seul artisan : Dieu (Cr. 39 : 62). La création est présentée dans le Coran comme un pouvoir. Elle ne se partage pas. S’il y avait plusieurs créateurs, fait remarquer le Coran, chacun aurait voulu imposer ses lois et aurait cherché à en avoir le monopole et imposer […]

Vers une lecture réconciliatrice : la piété

 Devant l’ambivalence des textes, les commentateurs ont toujours usé de subtilités exégétiques pour réconcilier les paradoxes apparents. Comme ce verset qui appelle à une intransigeante rectitude : « Soyez [intégralement] pieux (pratiquants), comme il se doit[1] ! » ; alors que plus loin cet autre verset dit : « Soyez pieux (pratiquants) comme vous le […]

L’unicité de Dieu

L’unicité, tawhîd en arabe, vient de l’attribut divin, l’Unique, al-Ahad. Dieu est qualifié dans le chapitre 112 d’Unique auquel nul n’est équivalent. « Rien ne lui ressemble. » (Cr. 42 : 11) Ce n’est pas un nombre ni une substance. Il ne faudrait pas le confondre avec l’autre nom divin : l’Un, al-wâhid, (Cr 6 […]

Un moment de recueillement

(…) La prière nous rappelle que le sens de l’existence est d’honorer Dieu. Ce doit être un moment de recueillement, d’une parole qui se fait entendre dans le silence et le calme. C’est d’abord une prière du cœur, mais qui engage le corps, et un mouvement du corps qui doit engager le cœur. On s’incline, […]

VISION MUSULMANE ESCHATOLOGIQUE

La question de l’eschatologie dans la tradition musulmane n’a pas donné lieu à une théologie linéaire de l’Histoire à partir de laquelle on pourrait concevoir un projet futur suivant une ligne droite. Un peu comme chez les Grecs, l’avenir n’était pas très déterminant dans le rapport au présent. Les événements futurs seraient d’une certaine manière […]

Footer

bonne lecture

about me
adipiscing eget vel, nunc id pulvinar Aenean elit. massa neque. accumsan